Oran2022

Jeux méditérranéens

A propos des jeux méditerranéens

Les Jeux Méditerranéens représentent l’évènement sportif pluridisciplinaire le plus important après les Jeux Olympiques.

Créés en 1951, la première édition a vu le jour en Alexandrie, en Egypte, et depuis, ils sont célébrés tous les quatre ans.

En 1975, l’Algérie accueillait la VIIème édition des Jeux Méditerranéens avec la participation de 2 444 athlètes venus de 15 pays différents.

46 ans après, la ville d’Oran, renouvellera l’expérience et sera le théâtre du plus grand événement sportif du bassin méditerranéen, en accueillant la XIXème édition de 2022.

Lors de cette édition, 26 Comités Nationaux Olympiques (CNOs) sont attendus pour près de 4500 athlètes.

Comité International des Jeux Méditerranéens (CIJM)

Les jeux méditerranéens sont la propriété du CIJM, qui préside, règlemente, et supervise les jeux.

Le CIJM est reconnu par le Comité International Olympique (CIO), et partage avec ce dernier, les principes fondamentaux, comme la mission de promouvoir le sport, diffuser l’esprit olympique, soutenir l’enseignement du sport, renforcer les valeurs de la paix et de la fraternité entre les peuples.

Lors de chaque édition, le CIJM donne les droits d’organisation à un comité local, dont le but est d’organiser les jeux dans le pays sélectionné, et s’assurer du bon déroulement de toutes les opérations. Toutefois les jeux restent la propriété du CIJM, qui a un droit de regard sur la plupart des décisions émises par le comité organisateur.

Comité d'Organisation des Jeux Méditerranéens (COJM)

Le COJM est le comité local responsable de l’organisation des Jeux Méditerranéens durant l’édition d’Oran de 2022.

Il a été mis en place par le gouvernement Algérien, mais demeure indépendant de l’état, avec un statut d’organisme à but non lucratif.

Le COJM Oran est divisé en 12 commissions:

Pour plus de détails, veuillez consulter la page Comité d’Organisation